Dominique Verdon sur la vente des journaux régionaux de Gesca: réactions des agences médias

2015-03-18

Carat, Cossette et Marketel ont salué le passage de six quotidiens régionaux de Gesca vers le nouveau groupe de presse Capitales Médias.

dominique verdon carat canada gesca
https://carat-cdn.azureedge.net/media/2942/gesca_final_square.jpg

« Je crois que c’est une bonne nouvelle, a affirmé a Grenier aux nouvelles Dominique Verdon, vice-président, directeur de groupe de Carat. Gesca avait annoncé, il y a un an, vouloir mener une réflexion sur ses quotidiens en région, ce qui laissait présager beaucoup de changements, peut-etre meme des fermetures. L’achat des six quotidiens régionaux par ce nouveau groupe de presse est donc une bonne nouvelle pour les journaux, mais aussi et surtout pour la nouvelle locale. »

« C'était clair que Gesca mettait beaucoup d'énergie sur La Presse +, a noté Francine Marcotte, vice-présidente et directrice de Cossette. Il y a par contre toujours de la place pour les quotidiens régionaux qui continueront a publier et c'est positif pour l'industrie des quotidiens. »

Luis Areas, directeur média de Marketel, abonde dans le meme sens et constate que La Presse a beaucoup a gagner de la croissance de La Presse +, plateforme numérique sur laquelle elle entend désormais se concentrer.

« La vente des quotidiens régionaux va permettre a Gesca de faire de La Presse + une marque provinciale, a-t-il estimé. Gesca prend la bonne décision en investissant dans la croissance de cette plateforme. »

M. Areas croit par ailleurs que l’arrivée des six quotidiens régionaux de Gesca dans le giron du Groupe Capitales Médias leur sera profitable. « Je pense que les journaux régionaux deviendront une plus grande priorité pour Martin Cauchon qu’ils ne l’auraient été s’ils étaient tombés dans la cour de Québecor ou de Bell Média qui, avec tous les changements qui ont cours dans l’industrie, ont d’autres priorités », a-t-il expliqué.

Pour les agences publicitaires, cette transaction ne devrait pas entraîner de grandes perturbations. En effet, Gesca entend conserver pour plusieurs années encore les services de représentations des comptes nationaux.

« Tout continue comme avant», a confirmé Dominique Verdon, qui juge que le dossier a surveiller sera davantage celui des nouveaux médias. «Il faudra voir comment seront pilotées les tendances médias, a-t-il ajouté. La montée du numérique est partout. Cela sera intéressant de voir comment Capitales Médias voudra profiter de cette montée et quelle gestion, entre le papier et le numérique, il fera. Cette gestion sera tres importante pour la pérennité de ces plateformes. »

MM. Verdon et Areas et Mme Marcotte s’entendent toutefois pour dire que l’achat des six quotidiens régionaux par Groupe Capitales Médias éloigne, du moins pour l’instant, la menace de fermetures.

« Je ne pense pas qu'a court terme les journaux concernés risquent de fermer, a indiqué Francine Marcotte. L'industrie des journaux est en grande mutation, plusieurs se dirigent vers le numérique. Mais les journaux ont encore leur place pour plusieurs types d'annonceurs et une présence forte dans les régions est souhaitable. »

Cet article a d'abord été publié sur Grenier aux Nouvelles.

Crédit photo : Pixabay

dominique verdon carat canada gesca
^Haut de la page